Le sauvetage de l’Océan Viking

Le navire humanitaire Océan Viking, avec à son bord l’ONG SOS Méditerranée, a secouru cette semaine 234 migrants en mer, dont cinquante-sept enfants. 

Le bateau a débarqué vendredi dans la ville française de Toulon, après trois semaines d’errance en Méditerranée. La France estimait que c’était à l’Italie d’accueillir les naufragés étant donné la proximité du navire avec ses côtes, ce que l’Italie a catégoriquement refusé. Le gouvernement italien a affirmé souhaiter davantage de partage de l’accueil des migrants entre les différents pays de l’Union européenne. Le président Emmanuel Macron a appelé à une plus grande coopération européenne et internationale pour éviter que la situation ne se reproduise, ce à quoi la présidente du conseil italien Giorgia Meloni a répondu vouloir trouver “une solution commune” pour éloigner les disputes. Cet épisode a ravivé les tensions déjà présentes entre Paris et Rome. 

Battant pavillon norvégien, l’Océan Viking procède régulièrement à des opérations de sauvetage de migrants en mer avec la Fédération internationale de la Croix-Rouge. Depuis le début de l’année, le bateau a pu porter assistance à plus de 2 300 personnes en détresse en mer, selon les données de SOS Méditerranée.

Inès Guttinger